Impuissance Masculine : Maladie Frustrante Mais Facilement Traitable

Même s’il n’est pas une cause d’infertilité, concevoir un enfant ayant un dysfonctionnement  érectile est à peu près impossible .Définie comme l’incapacité à obtenir ou maintenir une érection, il touche 25 à 30 millions d’hommes à un moment donné dans leur vie. Bien que 10 à 20% des cas sont expliquées par des facteurs psychologiques, comme la dépression, le stress ou l’anxiété, 70% des cas chroniques sont causées par la maladie, comme le diabète, les maladies rénales et de l’alcoolisme, ce qui peut altérer le flux sanguin vers le pénis.

Le traitement de l’impuissance varie selon la cause de l’impuissance. Un grand pourcentage d’hommes qui éprouvent l’impuissance ne présentent aucune anomalie de santé qui cause l’état mais souffrent d’impuissance pour des raisons psychologiques. Cela peut être à cause du stress, l’anxiété ou les problèmes de relations.

Le moyen le plus important pour traiter l’impuissance causée par des raisons psychologiques est d’obtenir des conseils, que ce soit seul ou avec votre partenaire et de déterminer les causes de l’impuissance.

La mauvaise santé et de remise en forme peut conduire à l’impuissance. Si l’impuissance occasionnelle est connue, assurez-vous d’une alimentation adéquate.

Il y’a beaucoup de vitamines et de minéraux, que s’il en manque dans le régime alimentaire se traduira par l’impuissance. Aussi le niveau de forme physique a été démontré une incidence considérable sur la capacité d’atteindre et de maintenir une érection. Ceci est dû à deux raisons psychologiques et physiques.

Enfin, si le conseil, la nutrition et l’exercice ne parviennent pas à atteindre le succès, il y’a un certain nombre d’alternative disponible, y compris les produits pharmaceutiques.

 

Ce contenu a été publié dans Impuissance Masculine, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.