Dysfonction érectile et investigations complémentaires – sexologie

car la dysfonction érectile doit être considérée de principe, comme un signe d'anomalie vasculaire et une fenêtre ouvrant sur de multiples pathologies chroniques aussi fréquentes que le diabète, les troubles de l'humeur,

Source

Ce contenu a été publié dans Troubles De L'érection, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.